ART-THÉRAPIE

L’art en lui même est une voie de guérison

L’art n’est pas réservé à certains élites, l’art c’est comme la vie, c’est pour tout le monde.

Mon expérience clinique  de 3 ans comme psychologue stagiaire dans de lieux de santé, ma permis de voir comme la danse, l’écriture, la vidéo, le chant, le dessin, la musique… permettent d’accompagner les personnes en souffrance… et soulager le cœur grâce à des productions artistiques et des actes.

La danse, l’écriture, la musique, la voix, la vidéo, la photo…  je les ai utilisé toute ma vie, comme « un loisir », un espace de liberté, pour m’exprimer,  sans me rendre compte que c’est grâce à l’art que j’ai tenu bon pendant des moments critiques de ma vie :  comme par exemple quand j’ai du m’échapper à la violence d’une relation extrêmement compliqué où ma position de femme était totalement à revoir : Mon Réalisme à moi, photo, performance, poèmes, danse m’a permis de dire tout haut ce que je ne pouvais pas dire ouvertement avec de mots.  En compagnie d’un public j’ai pu dire comme j’avais mal et pourquoi, sans honte , protégée par l’art, ensuite j’ai pu avancer.

Ce pourquoi j’ai décidé de proposer des ateliers d’Art-thérapie pour tous

Pour moi tout le monde est capable de se sublimer, pas besoin de faire un école d’art. Ce qui est important c’est de se faire accompagner, il y a tant de médiums artistique comme de personnes, on peut tout adapter, tout décliner, tout faire. Regardez la pièce de  théâtre d’Andrea Bescond   et toutes les autres personnes qui ont été sauvé grâce à l’art, c’est possible pour tous.

Dans l’art on peut tout se permettre, pour mieux se rendre compte vous pouvez voir le film de Jodorwoky la Psychomagie. Dans ce film, pour moi, l’unique magie est l’Art lui même, qui permet l’expression, sans jugements,  de ce que nous portons. C’est l’acte en lui  même que nous libère :  chanter, jouer une pièce, écrire, se montrer….

L’art institutionnel dans le musée dans les murs, l’art commercial c’est tout une autre chose. Je préfère de ne pas rentrer dans des discours philosophiques de ce qui est l’art et ce qui est un artiste, c’est comme essayer de définir ce qui est une personne et ce qui est une vie : tant de vie que de personnes, tant d’arts que de personnes.

L’art pour la vente ne me concerne pas, l’art pour la vie, pour s’aimer, c’est l’art qui m’intéresse. Et c’est l’art que je souhaite partager.

Mais qu’est ce que c’est l’Art thérapie ?

« Avant même de proposer une définition de l’art-thérapie, je vais essayer de dire synthétiquement ce que n’est pas l’art-thérapie :

-L’art-thérapie n’a pas d’objectif précis, que celui-ci soit la réduction du symptôme, la simple distraction, la socialisation ou une visée professionnelle. Elle n’est ni rééducation, ni thérapie occupationnelle, ni ergothérapie, ni sociothérapie.

(…)

image

– L’art-thérapie ne se limite pas à une expression en vue de décharge et de soulagement. Elle n’est ni thérapie émotionnelle ni recherche de catharsis ni expulsion du mal qui confine à l’exorcisme. L’abréaction qu’elle permet éventuellement ne vaut que si elle s’intègre dans un processus qui la prolonge : le but pour la personne n’est pas de se débarrasser de ce qui la gêne mais de le transformer en création de soi-même.

L’art-thérapie ne concerne pas que la personne, c’est un combat ou plutôt une négociation avec la matière : peinture, pâte à modeler, terre, collage, sculpture, marionnette, invention orale ou écrite, voix, musique, gestualité, corps en mouvement, etc., et la personne n’œuvre pas principalement dans le /je/ de l’introspection.

L’art-thérapie est une façon de parler de soi sans dire « je ».

Accompagnement psycho-corporel

La matière n’est pas un médiateur mais un interlocuteur qui a son caractère, qui se défend, qui a ses exigences. C’est le art-thérapeute qui est le médiateur entre le(s) patient(s) et la matière.

– L’art-thérapie est un projet qui tente de relever le défi de la transformation, au moins partielle, de la maladie physique ou mentale, du malaise, de la marginalité douloureuse, du handicap, en enrichissement personnel. La douleur, le mal, le trauma deviennent des épreuves que la personne doit surmonter, dépasser pour en faire une étape de son cheminement.

L’art-thérapie comme toute vraie thérapie est un accompagnement du travail d’un sujet sur lui-même, d’une « autothérapie » (1)

danse colere

VOIR TOUS LES ATELIER D’ART THERAPIE QUE JE PROPOSE

 

 

_______________

  1. Klein, Jean-Pierre. « L’art-thérapie », Cahiers de Gestalt-thérapie, vol. 20, no. 1, 2007, pp. 55-62.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :